Financement

Le besoin en financement

La participation à un stage de formation professionnelle requiert le budget nécessaire à la prise en charge des :

  • frais pédagogiques du stage : ils comprennent une part de la rémunération du ou des formateurs, de la coordination du programme et de sa gestion administrative ;
  • éventuels frais annexes : déplacement, hébergement, restauration du stagiaire.

L’accès au financement

En France, les modalités de financement de la formation professionnelle prévues par la loi couvrent un large spectre de situations professionnelles.

Ainsi, le financement du coût pédagogique des actions de formation peut être pris en charge par :

  • l’Opérateur de Compétences (OPCO) des entreprises,
  • le Fonds d’Assurance Formation (FAF) du travailleur indépendant,
  • l’Aide Individuelle à la formation (AIF) de Pôle Emploi.

Les administrations publiques, tout comme les entreprises, peuvent également choisir de supporter le cout de la formation professionnelle sur leur budget propre.

Dans ce cadre, le CIPAC accueille chaque année des salariés, agents publics (titulaires ou non), travailleurs indépendants ou demandeurs d’emploi qui ont obtenu la prise en charge des frais pédagogiques de leur stage : seuls 4% de ses stagiaires financent eux-mêmes leur formation.

L’obtention du financement

Quel que soit le statut du bénéficiaire du stage, l’obtention du financement des coûts pédagogiques de sa formation nécessite un délai, qu’il faut impérativement anticiper.