Le financement des formations pour les travailleurs indépendants

En contrepartie de leur contribution, les travailleurs indépendants peuvent, sous condition, bénéficier du financement de leur formation professionnelle. Celui-ci est assuré par le fonds d’assurance formation (FAF) qui dépend de la nature de l’activité du cotisant.

L’AFDAS, le FIFPL et l’AGEFICE, sont par exemple les FAF avec lesquels le CIPAC conventionne ses stages le plus régulièrement.

Pour que les coûts pédagogiques des formations soient pris en charge en totalité ou partiellement, les travailleurs indépendants doivent déposer une demande de prise en charge auprès du FAF dont ils dépendent, au minimum 1 mois avant le début de la formation prévue.

Les prises en charge sont limitées par un plafond annuel par personne, selon des montants qui diffèrent en fonction des codes NAF de chaque activité et en fonction des thèmes de formation jugés prioritaires par les représentants de la profession.