Directeur(trice) de l’école nationale supérieure d’art de Limoges

Fonction publique, à pourvoir dès le 2 février
@ École Nationale Supérieure d'art de Limoges, limoges (87000)

Date limite de candidature: 2 février 2021

Informations de contact

M. Christian-Lucien Martin, Sous-directeur de l’emploi, de l’enseignement supérieur et de la recherche, à la Direction générale de la création artistique : christian-lucien.martin@culture.gouv.fr
- 01 40 15 89 60

Mission(s)

Le directeur/la directrice aura pour missions, dans le cadre de la stratégie nationale de l’enseignement supérieur, de :

  • définir et mettre en œuvre le projet pédagogique de l’établissement ;

  • conforter l’excellence de l’offre pédagogique et l’insertion professionnelle des diplômés ;

  • poursuivre la stratégie de recherche de l’établissement, et son adossement au projet pédagogique, en partenariat avec les milieux culturels et universitaires du territoire : finaliser la mise en place d’un conseil scientifique et d’un doctorat en création.

  • poursuivre la politique impulsée en terme d’attractivité et de visibilité de l’école au niveau international, en vue notamment de garantir la progression des effectifs des étudiants de nationalité étrangère, ainsi que l’accueil de professionnels et artistes étrangers ;

  • déployer des mesures en faveur de l’insertion professionnelle des diplômés, dimension centrale pour l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur, en établissant des liens plus resserrés avec les acteurs du monde économique, les artistes et les acteurs des milieux professionnels de la culture, mais également en renforçant le suivi de la mobilité et du parcours professionnels des diplômés de l’école ;

  • garantir la qualité du dialogue social au sein de l’établissement, faire respecter les principes d’égalité entre les femmes et les hommes, et lutter contre toutes les formes de violence et discrimination ;

  • respecter les équilibres financiers et le plafond d’emplois, dans un contexte de maîtrise de la dépense et de l’emploi publics, tout en optimisant et développant les ressources de l’école.

Le directeur/la directrice s’impliquera particulièrement dans les relations avec l’ensemble des acteurs institutionnels et culturels régionaux, ainsi qu’avec les écoles ou organismes partenaires des projets de recherche.

Compétences principales mises en œuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise - expert)

Son expertise fait autorité dans son domaine d’expertise Compétences techniques :

  • Expertise des enjeux de l’enseignement supérieur artistique national et international

  • Expertise du secteur de l’art, du design et de la création en général  Connaissance ou expérience des règles de fonctionnement d’un établissement public

  • Dialogue social Justifiant d’une expérience significative dans les domaines de l’art et du design, et de l’innovation, le/la candidat(e) mesure les enjeux économiques, sociaux et culturels liés au développement de la création artistique, dans une approche prospective et internationale. Une connaissance approfondie du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche représente un atout majeur.

Savoir-faire :

  • Capacité à gérer et animer des projets

  • Capacité à manager des équipes

  • Travailler en réseaux

  • Négocier, faire partager et adhérer

  • Communiquer avec aisance, en interne et en externe

  • Analyser, évaluer et anticiper

  • Capacité à être force de proposition et d’innovation

Savoir-être (compétences comportementales) : Doté de fortes aptitudes relationnelles, le/la candidat(e) est reconnu(e) pour son dynamisme, pour sa capacité à mobiliser des équipes pluridisciplinaires et à dialoguer avec des interlocuteurs variés, autour de projets stratégiques, transversaux et innovants.

Environnement professionnel : Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le Ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement

Liaisons hiérarchiques : Autorité sur l’ensemble des agents affectés dans l’établissement.

Liaisons fonctionnelles : Etablissement sous tutelle du Ministère de la Culture- Direction générale de la création artistique (DGCA) –Sous direction de l’emploi, de l’enseignement supérieur et de la recherche (SDEER)

Perspectives d’évolution : Le directeur/la directrice est nommé(e) par arrêté du ministre chargé de la culture pour une période de trois ans renouvelable deux fois, après avis du conseil d’administration.

Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions : Poste à forte responsabilité, nécessitant une grande disponibilité.

Profil du candidat recherché (le cas échéant) Candidat (H/F) ayant occupé des fonctions d’encadrement équivalentes dans un autre établissement, dans le domaine culturel.

Profil et compétences recherchés

Missions et activités principales : L’Ensa Limoges est l’une des dix écoles nationales supérieures d’art placées sous la tutelle directe du ministère de la Culture, et sous la cotutelle de l’Enseignement supérieur. Au-delà de son ancrage historique dans la région et de son lien privilégié à la porcelaine, l’école est dotée d’un matériel technologique de pointe, d’une équipe pédagogique pluridisciplinaire, et s’inscrit au sein du réseau d’art et de design contemporain particulièrement actif de Nouvelle-Aquitaine.

Engagée dans la réforme européenne de l’enseignement supérieur, l’Ensa délivre deux diplômes : le DNA (L3), et le DNSEP (M2), ainsi qu’un master Créations contemporaines et industries culturelles (CCIC) en partenariat avec l’université. Depuis septembre 2012, l’Ensa Limoges développe un partenariat actif avec la Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH) dans le cadre de la création et de la conduite du master Création contemporaine et industries culturelles (CCIC) qui dispense une formation hybride originale. Le parcours CCIC s’inscrit dans le master Art, lettres et civilisations de l’université de Limoges FLSH. Les 190 étudiants reçoivent un enseignement en option Art et en option Design d’objet. Dans chaque option, ils peuvent choisir de valider une mention en céramique ou en bijou contemporain. La formation dispensée offre à l’étudiant des connaissances et des compétences ouvertes sur le monde professionnel ou sur un 3e cycle de l’Enseignement supérieur. Deux post-diplômes, La céramique comme expérience (CCE), et Kaolin, ainsi qu’un programme de résidences permettent par ailleurs à de jeunes artistes et designers de poursuivre une recherche. Une mention édition est à ce jour à l’étude.

Établissement Public Administratif depuis 2002, l’Ecole est administrée par un conseil d’administration et dirigée par un-e directeur-trice assisté-e d’une commission de la recherche, de la pédagogie et de la vie étudiante. L’école, dont le budget s’élève à 1,7 M€, bénéficie d’un grand nombre d’ateliers, et en particulier d’un véritable atelier de porcelaine d’une surface de 500m2.

Modalités de candidature

Qui contacter ?

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de : M. Christian-Lucien Martin, Sous-directeur de l’emploi, de l’enseignement supérieur et de la recherche, à la Direction générale de la création artistique (tél : 01 40 15 89 60 - christian-lucien.martin@culture.gouv.fr). Les candidatures (lettre de motivation, accompagnée d’un curriculum vitae), doivent être adressées par courrier postal au Ministère de la culture à : Mme Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale de la création artistique Direction générale de la création artistique 62, rue Beaubourg - 75003 Paris