Programme des 2 journées à Marseille

Les 12 et 13 juillet 2022, le CIPAC propose à ses membres et à l’ensemble des professionnels de se mobiliser autour des enjeux de l’organisation politique, sociale et économique de leur secteur et de mettre en perspective les sujets de recherche rendus prioritaires par l’évolution des pratiques artistiques et culturelles.

12 et 13 juillet 2022

Mardi 12 juillet

  • 15h : Ouverture du congrès
  • 16h : Quel avenir pour les politiques de soutien aux arts visuels ?

Alors que les élections présidentielle et législatives viennent d'avoir lieu, et que la culture a été largement absente des débats, il convient de s'interroger sur l'ambition des politiques de soutien à la création, les conditions du dialogue entre l’État et les collectivités, et l'engagement de chacun en faveur d'un plan de relance de l’activité du secteur des arts visuels.

Mercredi 13 juillet

  • 10h : Faire ensemble : ce qui se joue au sein du collectif

Si la crise sanitaire a amplifié la précarité préexistante des artistes-auteurs et des professionnels du secteur, elle a également été le déclencheur de volontés d'agir plus solidairement. Ces logiques de complémentarité et de coopérations peuvent aujourd’hui constituer un point d’appui pour développer la connaissance de notre secteur et engager notre responsabilité collective pour conforter son économie et pérenniser ses emplois.

Pause déjeuner face à la mer, sur la terrasse du Palais du Pharo !

  • 14h : Faire mieux, faire autrement, faire moins : comment les crises font évoluer nos pratiques professionnelles

Les conséquences de la situation d'urgence que nous avons connue ont rendu nécessaires les réflexions sur la responsabilité de nos organisations vis-à-vis de leurs équipes, de leurs publics et de leur territoire. Cette table ronde s'emploiera à interroger nos pratiques professionnelles en plaçant la recherche de la qualité et de la durabilité de nos actions au centre de nos démarches.

  • 16h : Pour une évaluation des politiques et des actions de soutien aux mobilités internationales

Le secteur des arts visuels français ne peut être regardé sans prendre en considération son inscription dans un contexte international. Dans le domaine des arts visuels, les initiatives sont particulièrement nombreuses et portées par une diversité d'opérateurs publics, privés, associatifs... Comment la diversité et la multiplicité des actions et dispositifs existants servent-elles un intérêt partagé par tous ?

  • 18h : Clôture du congrès